Menu

Musculation : comment la testostérone peut-elle vous donner un coup de boost ?

Testostérone et musculation : quel lien ? Impliquée dans la prise de masse musculaire ou la croissance musculaire, cette hormone est une hormone importante dans le sport, notamment, en musculation. Elle est, naturellement, produite chez l’homme, par les testicules et dans une moindre mesure par les ovaires et les glandes surrénales, sous l’action des hormones LH et FSH sécrétées par l’hypophyse et l’hypothalamus. Elle catalyse des réactions physiologiques et métaboliques au sein de l’organisme, avec des actions bénéfiques sur la construction musculaire.

La testostérone s’avère, ainsi, importante pour le développement et la transformation physique avec un effet sur le volume des muscles, la construction de la masse musculaire, le maintien de la masse musculaire. Il s’agit donc d’une hormone anabolisante qui contribue à la constitution des muscles, à la croissance de ceux-ci, tout en procurant du tonus et plus d’énergie aux adeptes de la musculation. Nous examinons plus en détails avec vous, professionnels et amateurs, le lien étroit entre testostérone et musculation.

La testostérone favorise la constitution du muscle

Soulever des haltèresLa testostérone est une hormone anabolisante qui est largement impliquée dans la constitution des tissus organiques, notamment, les muscles, car elle accroît la transformation des nutriments en tissus vivants. Chez nous les hommes, elle permet de fabriquer des tissus au niveau musculaire ou de donner du muscle au corps. L’homme ayant plus de testostérone est, de ce fait, plus musclé que la femme. Cette hormone a pour effet la prise de masse musculaire.

La masse musculaire que nous avons, dépend en partie de cette synthèse protéique. Or, cette hormone anabolisante, interagit au niveau moléculaire pour stimuler la synthèse des protéines et la croissance des tissus, avec résultat, une augmentation de muscles. En plus de l’accélération de la synthèse des protéines, l’effet anabolisant de cette hormone se manifeste également par la rétention de l’azote. Cette hormone induit des modifications dans l’organisme et favorise, de ce fait, l’anabolisme musculaire qui correspond à un renouvellement ou à une construction du tissu cellulaire. Elle induit une meilleure gestion de l’anabolisme musculaire.

Grace à cette hormone qui active l’anabolisme, le tissu musculaire dégradé au cours  de l’effort ou des exercices, est régénéré lors des phases d’anabolisme. Il y a donc une construction et un renouvellement des tissus musculaires, permettant, ainsi, de contrebalancer l’effet de la dégradation du tissu musculaire par l’organisme en vue de produire de l’énergie dont il a besoin (catabolisme musculaire). En fait, en stimulant la synthèse protéique, cette hormone augmente l’anabolisme. L’augmentation de l’anabolisme qui est conséquemment supérieur au catabolisme, va donc se manifester par un gain musculaire.

Avec les actions anabolisantes de cette hormone, il est donc possible d’avoir du muscle ou de prendre du muscle de façon naturelle en ayant un taux suffisant d’hormone mâle dans l’organisme, par le biais d’une alimentation et d’un mode de vie adaptée. Acheter directement de la testostérone est également une piste pour amplifier ce phénomène. Le repos et le sommeil sont également importants pour ne pas entraver la production naturelle de testostérone.

La testostérone favorise la croissance musculaire

Musculation en coursLa testostérone est grandement bénéfique aux adeptes de la musculature, en quête d’une croissance musculaire. En effet, c’est une hormone importante dans le domaine de la musculation. Elle muscle le corps et favorise, par ailleurs la croissance musculaire. Elle permet, ainsi, une musculature visible ou un développement des muscles squelettiques (qui sont différents du muscle cardiaque).

Avec un taux élevé, la testostérone favorise la croissance des muscles squelettiques en augmentant la synthèse des protéines qui interviennent dans l’accroissement des fibres musculaires. Pour ce faire, elle s’infiltre à l’intérieur des cellules et favorise le processus nécessaire à la synthèse des protéines. Ainsi, elle confère du volume à la musculature ou permet au muscle de prendre du volume en accroissant la taille des fibres musculaire et leur nombre. Elle permet de multiplier les fibres musculaires et permet d’accroître la quantité de masse musculaire au niveau de notre corps. La libération d’une quantité suffisante de testostérone dans le sang favorise, ainsi, l’hypertrophie musculaire qui correspond à une augmentation du volume des muscles. Ce faisant, elle booste la croissance musculaire.

Il existe de nombreux récepteurs à cette hormone au niveau des muscles. Ainsi, à la surface des cellules musculaire, cette hormone mâle lie les récepteurs, puis à l’intérieur du tissu musculaire, elle accroît les signaux biochimiques qui sont responsables de la synthèse des protéines. Avec ces diverses actions au niveau des cellules musculaires et du tissu musculaire, La testostérone affecte directement la croissance des muscles. Pour accroître la masse musculaire, cette hormone favorise, également, la synthèse des myofibrilles (filaments d’actine et de myosine) qui sont des cellules musculaires. Elle induit un développement spécifique sur la cellule musculaire.

Aussi, pour favoriser le développement harmonieux des muscles, cette hormone mâle contribue à l’élimination des graisses et à la réduction des tissus graisseux. Elle stimule efficacement les propriétés du corps qui permettent de réduire les graisses.

La testostérone donne du tonus et augmente le niveau d’énergie

Lever de la fonteUn taux élevé de testostérone est important pour les adeptes de la musculation. La sollicitation d’un nombre élevé de muscles pendant une longue période requiert une quantité significative de testostérone dans l’organisme. Avec les propriétés anabolisantes de cette hormone qui permet de retarder la sensation de fatigue, les adeptes de la musculation peuvent aisément prolonger les séances d’entraînements. La fatigue ne se fait, donc, pas trop sentir durant les séances d’entraînements, avec par ailleurs, une augmentation de la résistance à la fatigue.

Ainsi, pour la pratique de la musculation, cette hormone nous permet de nous entraîner souvent, de fournir plus d’efforts et de profiter des effets des séances de musculation. Le pratiquant développe, ainsi, plus de force. Cette hormone étant également l’hormone de la virilité, elle accroît l’agressivité et la compétitivité tout en facilitant l’endurance et la récupération et en accroissant le stockage du sucre dans les muscles. Ainsi, au cours des séances, cette hormone favorise la mobilisation des réserves énergétiques. Les effets de cette hormone, génèrent une énergie constante, une endurance accrue, du souffle et du tonus.

Elle favorise une meilleure récupération après l’effort. Durant la phase de récupération, elle favorise un relâchement des muscles avec une meilleure réparation musculaire à la suite des microtraumatismes provenant des efforts importants.

Mais, les effets de cette hormone ne sont pas seulement d’ordre physique, mais cette hormone mâle agit également au niveau psychique. Cette hormone stimule le mental avec un effet considérable au niveau de la motivation. Elle rend plus persévérant et permet de réaliser des entrainements plus intenses et plus longs. L’adepte de la musculation peut, ainsi, s’entraîner très dur en pratiquant des exercices de force, tout en supportant les douleurs qui peuvent survenir.