Menu

Suivre efficacement une cure de testostérone

La testostérone est l’hormone de base qui sert à fabriquer les principaux stéroïdes. Elle permet au corps de créer ses stéroïdes anabolisants. C’est pour ça qu’elle est très populaire chez les sportifs et les bodybuilders ! Parce que c’est une excellente hormone pour gagner beaucoup de muscle et prendre de la masse très rapidement et très facilement. Elle est aussi très utilisée après 40 ans sous forme de traitement pour soigner les déficits de cette hormone… Cela permet de relancer sa libido ! Pourtant, elle n’est pas dénuée de risques… C’est pourquoi il existe de bonnes astuces pour suivre efficacement une cure de testostérone.

Mais, elle n’en reste pas moins une excellente hormone de base pour construire son programme de prise de masse. En particulier, lorsqu’on veut l’utiliser en même temps que d’autres stéroïdes.

A quels effets s’attendre ?

Prise de masse musculaireUtilisée comme complément alimentaire ou simplement comme stéroïdes hors alimentation, la testostérone offre de nombreux effets positifs pour prendre beaucoup de masse musculaire ou relancer la libido en très peu de temps.

Mais, ces effets peuvent aussi induire des effets secondaires facilement évitables si on prend le temps de s’informer et de bien définir son programme de prise de masse sèche.

Combiner la testostérone et d’autres stéroïdes

Pour augmenter les effets, certains athlètes n’hésitent pas à combiner plusieurs stimulants pour augmenter les effets. C’est particulièrement vrai avec les stéroïdes oraux (comme le Dianabol) et les stéroïdes injectables (comme le Déca-durabolin ou le Boldénone).

Evidemment, tous les produits ne sont pas bon marché. Peur eux, il existe aussi les hormones de croissance et les peptides.

Optimiser la durée de sa cure de testostérone

IL est important de souligner qu’une cure ne doit pas se prolonger plus qu’il ne faut. Il faut respecter un certain cycle dans la prise et permettre au corps de s’habituer aux doses qu’il a reçues. Lui prendre de la masse et de la stocker dans la durée. C’est pour ça que la durée idéale pour une cure se situe entre 8 et 12 semaines.

Si la durée de la cure de testostérone est trop courte, le cycle ne laissera pas le temps au stéroïde anabolisant de faire profiter pleinement le corps de tous ses bienfaits !

Par contre, si la durée de la cure de testostérone excède 12 semaines, ce sera trop long. Et la prise commencera à devenir dangereuse. Le corps s’habitue et lorsque vous vous arrêterez, il ne saura plus se protéger. Et, quand vous redémarrerez une nouvelle cure, celle-ci prendra plus de temps à faire effet.

De toute façon, si vous dépassez 12 semaines, le résultat ne sera pas meilleur ! En effet, les résultats du stéroïde diminuant après 6 à 8 semaines… Son effet anabolisant est moins marqué.

Quelques risques et comment les éviter !

Prendre de la testostérone peut se révéler dangereux si on n’est pas vigilant ou qu’on ne suit pas le dosage indiqué. Surtout, les effets secondaires de la testostérone sont très nombreux:

  • Déchirures musculaires et tendinites
  • Développement important de l’acné
  • Développement de seins chez l’homme
  • Maux de tête et troubles du foie
  • Stérilité et impuissance
  • Virilisation extrême (chez les hommes et les femmes)

Mais, il y a quelques trucs pour éviter de tomber dans ces pièges !

Les effets d'une cure de testostérone varientLe trouble qui fait le plus peur avec la testostérone est le fait de commencer à développer une poitrine pour les hommes. En fait, c’est un processus qui est dû au fait que la testostérone peut se transformer en œstrogène. Or, c’est une hormone féminine qui a tendance à aller se fixer sur les glandes mammaires et qui provoque l’apparition d’une poitrine… Alors, pour suivre efficacement une cure de testostérone, il est toujours conseillé de prendre aussi un soutien à base d’anti-œstrogènes. Ca empêchera l’apparition d’une poitrine ou même d’une hyper sensibilité au niveau des tétons.

Si vous ne vous êtes pas protégé et que les premiers symptômes apparaissent, pas de panique ! Il suffit d’arrêter sa cure et de commencer à prendre un de ces anti-œstrogènes. Comme le Femara, par exemple.

Dans tous les cas, ce n’est qu’un phénomène temporaire qui disparaît de lui-même s’il est passager. Au pire, vous devrez subir une opération chirurgicale.

Chez les femmes culturistes qui suivent une cure de testostérone, on peut voir apparaître des signes de virilisation ! Il est recommandé d’arrêter le traitement si une virilisation se produit chez la femme.

Deux autres effets indésirables fréquents…

Il s’agit de l’acné et de troubles sexuels comme l’impuissance. La première se soigne assez facilement si on utilise un savon anti bactérien. Il nettoiera la peau et vous permettra de continuer votre cure… Le second est plus ennuyeux. En général, il est dû à un surdosage… Dans ce cas, il faut revoir sa cure. Si cela ne suffit pas, il vous faudra suivre une cure de soutien pour empêcher les troubles érectiles. Il y a également l’autre extrême qui existe avec une montée de la libido. C’est normal (et pas si désagréable) puisque la testostérone influe directement sur votre système reproducteur !